SUNDANCE PASS : il y a toujours une première fois

Et pour finir notre mois consacré à l’esprit jeune et libre, Sundance propose tous les dimanches à 20h45 un premier film,  des premiers long-métrages souvent primés ou nominés. Leurs jeunes réalisateurs ce sont affronter à la caméra pour la première fois et ils ont eu le courage de tout risquer pour raconter des histoires uniques.

D3: Le Cadeau  (Katie Aselton,2010) Un jeune couple décide de s’accorder une soirée libre sans se poser de questions.

D10: Teddy Bear (Mads Matthiesen ,2012) Dennis, un culturiste maladivement timide de 38 ans qui vit avec sa mère, se rend a Thaïlande à la recherche de l’amour. (Meilleur réalisateur Sundance 2012)

D17:  Cold November (Karl Jacob, 2017) Un matriarcat du Midwest américain guide Florence, âgée de 12 ans, à travers le rite de sa première chasse au cerf. (Meilleur Film au Indie Memphis Film Festival 2017) INÉDIT

D24: Werewolf (Ashley Mckenzie, 2016) Blaise et Nessa sont des consommateurs de méthadone dans une petite ville. Chaque jour, ils poussent une tondeuse à gazon rouillée de porte en porte, pour couper le gazon et ainsi obtenir quelques revenus. (Nomination Meilleur Premier Film au TIFF 2017).

Billets de Blog récents [ en bas de monopage d'un blog ]

24 hours party people

Le 15 Août, le Festival de Woodstock fête ses 50 ans. Séance massive et sauvage pour célébrer l’arrivée de l’été… Lire plus

An accidental studio

Lorsque le tournage de l’inoubliable « La vie de Brian » a été menacé par un manque de financement, quelqu’un d’inattendu est… Lire plus