Lynn Shelton, réalisatrice inspirée et inspirante

Diffusé sur SundanceTV mercredi 27 mars à 20h35, la comédie dramatique Touchy Feely (2013) de Lynn Shelton est encore un bel exemple de la prédilection de la réalisatrice américaine pour les personnages et situations aussi bien absurdes qu’empli(e)s d’humanité. Ici, une masseuse devient phobique de la peau et du contact des autres lorsque son petit ami lui propose de s’installer ensemble. Parallèlement, son frère dentiste se découvre des pouvoirs de guérison. Ces chamboulements ironiques rejaillissent en cascade sur leurs relations avec leurs proches. Les autres films de Shelton se basent aussi sur des points de départ relationnels pour le moins tortueux : dans Humpday (2009), deux amis hétérosexuels font le pari de tourner et jouer ensemble dans un film porno gay ; Ma Meilleure Amie, Sa Sœur et Moi  (2011) fait tomber un homme dans les bras de la soeur lesbienne de sa meilleure amie ; Girls Only (2014), avec Keira Knightley et Chloë Grace Moretz, une future jeune mariée préfère passer son temps avec des ados que de se préparer à ses noces. A chaque fois, la réalisatrice s’en remet à la semi-improvisation de ses actrices/acteurs et des mini-budgets, financés hors des circuits de production classiques.

Lorsque Shelton déclare au site Flavorwire que sa préférence pour la production du film hors du système commercial résultait, au début, de « la peur », on croirait entendre ses personnages qui semblent fuir comme la peste toute idée de s’engager, de se soumettre à quelqu’un. On peut aussi y voir l’envie d’indépendance d’une artiste passée assez tard à la réalisation, après avoir travaillé dans le montage de films ou même sur un chalutier (!). A 38 ans, elle écoute la cinéaste Claire Denis révéler dans un festival en 2003 être passée derrière la caméra à l’âge de 40 ans : Lynn Shelton se rend compte qu’il n’est pas alors trop tard, et enchaîne les films, tournés en quelques jours. « Vous pouvez prendre une caméra, avoir vos amis autour de vous et faire un film. Vous devriez le faire. Maintenant », revendique-t-elle comme philosophie dans son discours pour son Prix de Meilleur Espoir comme Cinéaste aux Independent Spirit Awards de 2009. Et les films de Shelton n’ont en effet guère besoin de moyens, sinon d’êtres humains dont elle explore l’intimité. Le seul changement dans ses films est l’apparition de stars au casting (dont par exemple Emily Blunt dans Ma Meilleure Amie, Sa Sœur et Moi et Ellen Page dans Touchy Feely). Et pour continuer à travailler entre deux longs métrages, Lynn Shelton réalise aussi des épisodes de séries TV comme Mad Men, Fresh Off The Boat, New Girl ou Glow — un aspect important de sa carrière parce ce qu’elle fait d’elle une « meilleure réalisatrice » selon ses propres termes. Son dernier film, Sword of Trust, a fait sa première au Festival d’Austin 2019 et est encore… une comédie improvisée. La France, apparemment sensible à son regard sur ses personnages, garde en tout cas un oeil sur la réalisatrice puisque deux de ses films ont fait ici l’objet de remakes : Humpday est devenu Do Not Disturb (2012), avec Yvan Attal et François Cluzet ; Ma Meilleure Amie, Sa Sœur et Moi est devenu Et Ta Soeur (2016), avec Géraldine Nakache et Virginie Efira.

Léo Soesanto,

Billets de Blog récents [ en bas de monopage d'un blog ]

Prénom Jacqueline

Diffusé sur SundanceTV le mercredi 24 avril à 20h35, Jacqueline (Argentine) de Bernardo Britto est une drôle de parodie de… Lire plus