Les 100 meilleurs films de réalisatrices de tous les temps

(Photo : Jeanne Dielman, 23 Quai du Commerce, 1080 Bruxelles de Chantal Akerman (1975))

Alors qu’aucune femme n’était nominée aux Oscars 2019 dans la catégorie « meilleur réalisateur », le site Indiewire s’est livrée à la tâche herculéenne de vouloir recenser et classer les cent meilleurs films réalisés par des femmes toutes époques confondues.  À voir la liste, les premières remarques sont : peu de réalisatrices asiatiques, africaines ou du Moyen-Orient, une prédominance occidentale et anglophone pour les élues. Et, à voir la liste des critiques votants d’Indiewire (Christian Blauvelt, Eric Kohn, Anne Thompson, Kate Erbland, David Ehrlich, Chris O’Falt, Jude Dry, Tom Brueggemann, Bill Desowitz, Tambay Obenson, Michael Nordine, Zack Sharf), le panel est essentiellement masculin.

Il n’empêche que la liste, mélange de films méconnus, classiques et à redécouvrir, a son intérêt si on se concentre sur son top 10 et les révolutions, passées sous silence, que les finalistes distillent.

Par exemple, classé dixième, Daughters of the Dust (1991) de Julia Dash est, selon le site, le premier film écrit et réalisé par une femme afro-américaine à avoir eu une large diffusion dans les salles du pays — l’année très tardive de cet exploit laisse songeur et donne envie de découvrir ce portrait d’une communauté de descendants d’anciens esclaves dans les îles de Caroline du Sud et Géorgie au début du 20ème siècle.

A la 9ème position, il y a l’italienne Lina Wertmüller et son Pasqualino (1976), récit picaresque d’un mafieux pathétique cherchant à survivre dans un camp de concentration pendant la Seconde Guerre Mondiale : le film valut à sa réalisatrice la première nomination pour une femme aux Oscars dans la catégorie Meilleur Réalisateur.

Numéro 8, le court métrage Meshes of the Afternoon (1943) de Maya Deren serait, selon Indiewire, « lynchien » avant l’heure.

On ne présente pas ensuite Cléo de 5 à 7 (1962) d’Agnès Varda, Ladybird (2017) de Greta Gerwig et La Leçon de Piano (1993) de Jane Campion, respectivement 7ème, 6ème et 3ème au classement. 5ème, Les Petites Marguerites (1966) de la Tchèque Vera Chytilova est un film subversif qui anticipe le vent (ensuite réprimé) de liberté du Printemps de Prague. 4ème, Une Equipe Hors du Commun (1992) de Penny Marshall, avec Geena Davis, Madonna et Tom Hanks retrace la naissance de la première Ligue Féminine de Base-ball aux Etats-Unis dans les années 40.

Et au sommet du top, on trouve deux très beaux films francophones : Beau Travail (1999) de Claire Denis, étude sensuelle et sensible de la masculinité et inspiration certaine du Moonlight (2016) de Barry JenkinsJeanne Dielman, 23 Quai du Commerce, 1080 Bruxelles (1975) de Chantal Akerman, où le quotidien âpre d’une mère célibataire obligée de se prostituer — un film légendaire pour l’intensité déployée par la cinéaste pour filmer les actes les plus triviaux, dont l’épluchage de pommes de terre, et pour être un chef-d’oeuvre sur la condition féminine, donc la condition humaine tout court.

100. American Psycho de Mary Harron (2000)

99. La Reine des Neiges de Jennifer Lee & Chris Buck (2013)

98. I Am Not a Witch de Rungano Nyoni (2018)

97. Il ou Elle de Anahita Ghazvinizadeh (2017)

96. Le Jardin Secret d’Agnieszka Holland (1993)

95. Rambling Rose de Martha Coolidge (1991)

94. Le Mariage des Moussons de Mira Nair (2001)

93. Parvana, Une Enfance en Afghanistan de Nora Twomey (2017)

92. Nitrate Kisses de Barbara Hammer (1992)

91. Outrage d’Ida Lupino (1950)

90. 35 Rhums de Claire Denis (2008)

89. Aux Frontières de l’Aube de Kathryn Bigelow (1987)

88. Kanehsatake: 270 Ans de Résistance d’Alanis Obomsawin (1993)

87. The Souvenir de Joanna Hogg (2019)

86. Gas, Food, Lodging d’Allison Anders (1992)

85. Tout Peut Arriver de Nancy Meyers (2003)

84. De Cierta Manera de Sara Gómez (1974)

83. Izzy et Sam de Joan Micklin Silver (1988)

82. Appropriate Behavior de Desiree Akhavan (2014)

81. After the Wedding de Susanne Bier (2006)

80. Girlfriends de Claudia Weill (1978)

79. Boys Don’t Cry de Kimberly Peirce (1999)

78. The Connection de Shirley Clarke (1961)

77. All About Albert de Nicole Holofcener (2013)

76. Antonia et ses filles de Marleen Gorris (1995)

75. Thirteen de Catherine Hardwick (2003)

74. High Art de Lisa Cholodenko (1998)

73. Love & Basketball de Gina Prince-Bythewood (2000)

72. Orlando de Sally Potter (1992)

71. Wendy et Lucy de Kelly Reichardt (2008)

70. Pariah de Dee Rees (2011)

69. Portrait of Jason de Shirley Clarke (1967)

68. Cameraperson de Kirsten Johnson (2016)

67. Morvern Callar de Lynne Ramsey (2002)

66. Girlfight de Karyn Kusama (2000)

65. A New Leaf de Elaine May (1971)

64. Can You Ever Forgive Me? de Marielle Heller (2018)

63. Ana de Patricia Cardoso (2002)

62. Joue là comme Beckham de Gurinder Chadha (2003)

61. Reassemblage de TrinhT. Minh-ha (1983)

60. Big de Penny Marshall (1988)

59. Ma Brillante Carrière de Gillian Armstrong (1979)

58. Les Films Ethnographiques de Zora Neale Hurston (réalisés dans les années 1920-30)

57. Les Quatre Filles du Docteur March de Gillian Armstrong (1994)

56. Bande de Filles de Celine Sciamma (2014)

55. A Beautiful Day de Lynne Ramsay (2018)

54. La Famille Savage de Tamara Jenkins (2007)

53. Paris Is Burning de Jennie Livingston (1990)

52. Respire de Mélanie Laurent (2014)

51. Mabel’s Blunder de Mabel Normand (1914)

50. Sink or Swim de Su Friedrich (1990)

49. Démineurs de Kathryn Bigelow (2009)

48. The Decline of Western Civilization de Penelope Spheeris (1981)

47. The House Is Black de Forough Farrokhzad (1963)

46. Mikey et Nicky d’Elaine May (1976)

45. Le Voyage de la Peur d’Ida Lupino (1953)

44. Stories We Tell de Sarah Polley (2012)

43. The Watermelon Woman de Cheryl Dunye (1996)

42. Virgin Suicides de Sofia Coppola (1999)

41. Paï: l’élue d’un peuple nouveau de Niki Caro (2003)

40. Selma d’Ava DuVernay (2014)

39. Monster de Patty Jenkins (2003)

38. Leave No Trace de Debra Granik (2018)

37. A Ma Soeur ! de Catherine Breillat (2001)

36. Rue Case-Nègres d’Euzhan Palcy (1983)

35. Desert Hearts de Donna Deitch (1985)

34. News From Home de Chantal Akerman (1977)

33. Mister Babadook de Jennifer Kent (2014)

32. Point Break de Kathryn Bigelow (1991)

31. Europa Europa de Agnieszka Holland (1990)

30. Le Secret du Bayou de Kasi Lemmons (1997)

29. Recherche Susan Désespérément de Susan Seidelman (1985)

28. La Femme sans Tête de Lucrecia Martel (2008)

27. Losing Ground de Kathleen Collins (1982)

26. Le Bonheur d’Agnes Varda (1965)

25. Harlan County, USA de Barbara Kopple (1976)

24. We Need to Talk About Kevin de Lynne Ramsay (2011)

23. Persepolis de Marjane Satrapi (2007)

22. Suspense de Lois Weber (1913)

21. Lost in Translation de Sofia Coppola (2003)

20. Matrix de Lilly et Lana Wachowski (1999)

19. Wanda de Barbara Loden (1970)

18. Les Aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger (1926)

17. Fish Tank d’Andrea Arnold (2009)

16. Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow (2012)

15. Dance, Girl, Dance de Dorothy Arzner (1940)

14. Yentl de Barbra Streisand (1983)

13. Clueless d’Amy Heckerling (1995)

12. Winter’s Bone de Debra Granik (2010)

11. The Rider de Chloe Zhao (2018)

10. Daughters of the Dust de Julie Dash (1991)

9. Pasqualino de Lina Wertmüller (1976)

8. Meshes of the Afternoon de Maya Deren (1943)

7. Cléo de 5 à 7 d’Agnes Varda (1962)

6. Lady Bird de Greta Gerwig (2017)

5. Les Petites Marguerites de Vera Chytilova (1966)

4. Une Equipe Hors du Commun de Penny Marshall (1992)

3. La Leçon Piano de Jane Campion (1993)

2. Beau Travail de Claire Denis (1999)

1. Jeanne Dielman, 23 Quai du Commerce, 1080 Bruxelles de Chantal Akerman (1975)

 

Léo Soesanto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Billets de Blog récents [ en bas de monopage d'un blog ]

Prénom Jacqueline

Diffusé sur SundanceTV le mercredi 24 avril à 20h35, Jacqueline (Argentine) de Bernardo Britto est une drôle de parodie de… Lire plus