Le retour de Jack Irish

La saison 2 de Jack Irish marque le retour de Guy Pearce (Memento, L.A. Confidential, Iron Man 3) dans le rôle-titre de l’ex-avocat reconverti en enquêteur-gourmet-parieur. Un personnage créé par l’auteur australien de polars Peter Temple et adapté pour le petit écran dès 2012 avec deux téléfilms, puis en série à partir de 2016. Et comme à l’accoutumée, l’intrigue est tortueuse. « Ce n’est jamais simple avec toi, n’est-ce pas Jack ? » entend-on dans ces nouveaux épisodes. Non. Le suicide apparent d’une étudiante dans les rues de Melbourne mène Jack à un embrouillamini meurtrier où il est question d’immigration, d’étudiants exploités à l’étranger et bien plus encore puisque la piste mène jusque Mumbai.

Comme tout bon polar, Jack Irish traite avec sérieux, à travers le prisme du genre, de problèmes contemporains. Cette saison 2 déroule une intrigue internationale mais n’oublie pas ses racines profondément australiennes via une histoire secondaire dans le milieu des paris hippiques impliquant Cam et Harry, les comparses de Jack — une façon d’évoquer en filigrane Melbourne, son atmosphère et son passé. La série ne manque pas non plus d’humour — mais un humour à froid, cynique, pour mieux respirer dans ses affaires étouffantes.

Pour Guy Pearce, la case télévision est un retour aux sources : l’acteur australien perça dans son pays en 1985 avec le vénérable soap opera Neighbours (toujours diffusé en 2019, après près de 8000 épisodes), qui révéla aussi la chanteuse Kylie Minogue. Jack Irish sonne aussi un peu une revanche. « Je me rappelle, il y a des années, lorsque j’étais dans une série télé et que beaucoup d’acteurs sérieux disaient sur un ton méprisant « pourquoi faire un truc comme ça ? Et maintenant, tout le monde est à la télévision », déclarait-il au quotidien The Guardian.

Léo Soesanto.

Billets de Blog récents [ en bas de monopage d'un blog ]

Les 10 Jours de Sundance

La 35ème édition du Festival de Sundance, la plus importante manifestation sur le cinéma indépendant américain, se tiendra comme chaque… Lire plus